Flux
Articles
Commentaires

Facebook profile

Neige, pas neige, neige, pas neige !!!!

Au lever du jour, pas neige à l’horizon, une dernière consultation du forum et donc le CPM maniabilité lente est maintenu sur le plateau de la Casim 77 à Villabé.

Nous sommes arrivés à Linas à 8h10 mais point de Casimirs à l’horizon donc nous nous sommes dit que l’on était à la bourre alors GAZ!!! pour ne pas être en retard, en tant qu’invités cela fait désordre.

Du coup nous sommes arrivés les premiers nous ne connaissions pas l’endroit, donc question normale, est-ce bien là, mais le GPS connaissait, et doucement tout le monde s’est présenté a la porte, nous étions rassurés.

Après l’ouverture des portes et le rangement des motos, tout le monde s’est salué et s’est présenté. La table du petit déjeuner est sortie et nous déballons rapidement tout ce qu’il faut pour se réchauffer.

Nous avons failli assister à une réunion d’instits, la faiseuse de cannelés a retrouvé une Casimirette, des anciennes de la guerre de 14-18, « oh !! tu es là, comment ça va ? ou tu es maintenant » non, non on s’arrête là, on est là pour de la mania lente. Heureusement que Linstit ne s’y est pas mis, mais si vous le souhaitez on peut faire une soirée guitare et chansons, ils adorent, les instits. :)

Des quatre-quarts apparaissent et aussi les fameux cannelés et cookies promis et la surprise, des tuilettes, nous nous sommes tous attablés avant d’attaquer les hostilités.

Les hostilités, nous les avons vu apparaître doucement sans bien s’en rendre compte, au fur et à mesure, les moniteurs ont gentiment disposé les cônes avec le verre de café à la main, et nous observons sans bien comprendre mais on a bien vu certains visages se décomposer, et d’autres qui se demandaient s’ils étaient bien à la bonne adresse. :)

3 plateaux de maniabilité sont nés de l’imagination (on l’aurait cru) des moniteurs. Mais non. Nous nous sommes divisés tout naturellement en 3 groupes et nous avons essayé d’y passer à tour de rôle, avec tous les bons conseils de nos moniteurs.

Certains, très à l’aise, n’avaient aucunement besoin de conseils et à la fin de l’exercice récupérer un « c’est très bien » du moniteur sans autre forme, d’autres plus crispé(e)s, pouvaient profiter de commentaires personnalisés du moniteur, j’ai eu droit à « enlève ta main de la poignée de frein », mon gros défaut, l’angoisse en inter-file du mauvais coupe-fil. (les caisseux au téléphone).

D’autres ont eu droit à « mets plus de gaz !! », d’autres encore « regardes le cône », et j’ai bien vu que certains moniteurs essayent de captiver le regard de certains Casimirs et Casimirettes (d’ailleurs plus insistant avec les Casimirettes) pour que cela passe mieux, mais c’était parfois difficile. C’est bien connu tout est dans le regard en moto. :)

D’autres comme Rosco ont eu droit à des commentaires beaucoup plus soutenus, normal on veut tous que la mascotte en Varadero 125 réussisse  le permis du premier coup sans hésiter, je pense que cela va être le cas, une simple formalité pour lui.
De loin je l’ai aperçu en souffrance, sur le trèfle, « mais c’est pour ton bien mon petit ». :)

Le clan des FJR :) a aussi montré ce qu’ils savaient faire, avec des motos pareilles, pas si mal, bon ça ne valait pas un XJR 1300, là c’était
du grand art, cela faisait grand plaisir à voir.

Un Hornet jaune a eu un problème de câble d’embrayage, je l’ai donc ramené entre midi et deux et j’ai enfourché mon enclume.  Au retour nous avons patienté quelques minutes, un FJR en a profité pour essayer mon enclume, au retour son commentaire, « enfin béhème sait mettre un moteur dans leurs motos ». :)

L’après-midi, nos moniteurs se sont encore laissés emporter par leur imagination ? Nous avons vu naître 3 nouveaux plateaux, Averell s’est dit que nous avions été assez bon le matin et nous a pondu un cercle qui est fait durant le CAMABC nous a-t-il dit, mais en un peu plus simple, certes pour lui, toujours aussi compliqué pour d’autres.

Le suivant, le double huit encadré, celui du matin n’étant pas délimité c’était l’apéritif avant manger, mais celui-là était nettement plus sérieux.

Certains s’y sont repris a plusieurs fois et là, malheureusement la pluie s’est mise de la partie, mais pas très méchante, nos moniteurs se sont camouflés (non j’exagère) sous leurs parapluies, n’arrivant pas le faire et ne l’ayant jamais réussi ni en stage chez nos amis gendarmes, ni a la Casim  j’ai provoqué LE moniteur pour qu’il essaie avec mon enclume. Après deux trois ronds sous l’eau :) il s’est lancé, oui, oui pas non, il a réussi, mais en se déhanchant et en sortant tous sa science, chapeau bas, c’est possible !!!

Bon on va essayer encore de s’entraîner.

La pluie et la fraicheur sont devenues plus insistantes, nous sommes tous revenus doucement vers l’algeco, pour certains sentant la fatigue les gagner, dans ces conditions, sage décision que d’arrêter, avant de faillir. D’autres sont revenus pour finir les bons restes du matin. Et là au milieu de la foule en délire, j’ai entendu une phrase que je croyais légende dans sa signature, mais non, Averell a bien dit haut et fort « Quand est-ce qu’on mange? »

Après quelques échanges d’impression, nous nous sommes salués et retour sous la pluie. C’était une bonne journée bien remplie nous sommes repartis avec des conseils plein la tête et quelques courbatures, sauf pour les moniteurs. :)

Encore un grand MERCI pour cette belle journée de maniabilité lente à la Casim 77.

 

Compte rendu rédigé par Gils (pseudo GGA) casimir de la 78

Laisser une réponse