Un roulage en décembre avec la CASIM 77 aurait pu prétendre à une belle journée animée de pluie, de grêle, de neige, et j’en passe. Mais tout se perd en ces temps, désormais ce sera No fear, only peace !

Aujourd’hui c’est Antoine qui vous détaille le programme, suivez le guide !

Mais qui est Antoine ?!

A tout juste 51 ans, Antoine circule à dos de sa Tiger 900.
La moto ? Il est tombé dedans dans les années 80 à travers Moto Verte et a obtenu son permis en 1993.
Il a débuté sur un RH 240 jaune (un 2 temps de chez Suzuki) qui a fini en serrage…
Même si toutes les motos le font rêver, il a un faible pour la Yamaha Vmax.

Quel type de rouleur es-tu ? Des villes ? Des champs ? Sur piste ?
Très tranquille…que par plaisir et non par obligation…. donc je suis plus petite route à allure modérée… qu’à fond sur un circuit 🙂 

Pourquoi avoir intégré la CASIM 77 ? Comment as-tu évolué au sein de cette association ?
En recherchant des stages de perfectionnement moto sur le net…et après une perte totale de confiance en moi suite à un accident (de voiture…). J’avais peur de tout et cela était devenu très dangereux de rouler à moto dans ces conditions… La Casim m’a appris à reprendre les bases sur la piste, à reprendre confiance et plaisir à moto… j’ai passé le VISA 1 cette année…

Ton meilleur souvenir roadtrip / balade ?
Lorsque j’habitais à Montpellier… les balades pour découvrir la région (Cévennes ou bord de mer).

Ton plus grand kiff ou anecdote au guidon de ta machine ?
Juste le plaisir de saluer depuis 30 ans le motard que tu croises….

Ta plus grosse frayeur ?
le serrage sur autoroute à 140 km/hr en RH240… la roue arrière qui se bloque brutalement….

Un mojo/dicton à moto ?
Le plaisir de faire partie d’une communauté..

Un petit conseil pour la route ?
Être conscient de son niveau et toujours penser à se faire plaisir quelle que soit ton allure ou ton style…


C’était un peu Noël avant l’heure ce dimanche 19 décembre pour les 16 aventuriers et leurs 6 encadrants… 

En plus d’être le dernier roulage de l’année, nous avons eu le joie, l’honneur, la chance que dis-je la jubilation de rouler avec le père Noël qui cette année avait troqué ses fidèles Rennes pour une bonne centaine de chevaux (111 exactement j’ai vérifié) de la belle Z900RS ! On va pouvoir rassurer les enfants les cadeaux arriveront bien à l’heure avec cette nouvelle monture…

C’est donc réparti en 3 groupes et encadrés par nos fidèles moniteurs que nous avons tous pris le départ du charmant parking de B2 que nous avons laissé à regret…. 

Les routes du Nord du 77 n’avaient qu’à bien se tenir car la petite troupe du Père Noël allait passer par là… 

L’absence de pluie en a surpris plus d’un car une grande majorité d’entre nous (bien habitué à nos roulages en groupe) avait pris leurs équipements de pluie…mais on peut considérer le brouillard comme une sorte de pluie plus malicieuse…  

Le départ fut assez tranquille, mais nous avions été prévenus les feuilles mortes, le brouillard, les routes humides et la boue allaient être de la partie toute la journée.

On était donc parti vers la magnifique ville de Villers-Cotterèts sans oublier notre traditionnelle pause à mi-chemin au MacDo où certains se sont rappelés que leur petit déj. était déjà bien loin et qu’il était donc temps de se restaurer… 

Arrivé à notre destination, quelle n’a pas été notre surprise découvrant que les organisateurs nous avaient gâté en ce jour de presque Noël, nous proposant 2 restaurations typique de la région … un restaurant d’Amérique du Nord et un autre d’Asie ! 

Ne sachant que choisir devant un tel festin, la CASIM a décidé de se disperser avec 2 groupes optant pour les saveurs Asiatiques du 77 et le troisième restant fidèle à l’Amérique du Nord… (en même temps ils avaient pris le temps de quelques détours culturels en allant voir la maison de la regrettée Barabara à Précy sur Marne). 

Un changement d’encadrant allait s’opérer l’après midi et la route du retour vers Pontault-Combault a bien montré la suprématie de la nourriture asiatique du 77 versus la gastronomie Nord-Américaine, car c’est avec 20 bonnes minutes d’avance que les 2 groupes ayant dégusté les Nems sont arrivés à l’ultime pause qui devait nous emmener à notre destination finale (Le Mac Do de Pontault-Combault…)

Arrivé à destination, le froid et l’heure tardive commençaient à se faire sentir … et ce qui ne se passe jamais généralement, nous avons été nombreux (trop ?) à ne pas attendre les amoureux de la gastronomie Nord-Américaine et donc le retour du père Noël… pour rentrer se réchauffer auprès de nos proches… 

En tout cas ce fut une superbe balade pour une dernière de l’année, comme toujours nos encadrants ont été au TOP, personnellement j’ai encore beaucoup appris grâce à tous vos conseils et petits trucs (même si cela va toujours trop vite pour moi 😊) et je ne peux vous quitter sans vous souhaiter de passer de superbes fêtes de fin d’année en prenant bien soin de vos proches et de vous-même… J’ai hâte de vous revoir l’année prochaine pour de nouvelles aventures … Bonne année à vous tous ! 

Antoine (Tiger 900 avec option coupure moteur). 

Laisser une réponse