Flux
Articles
Commentaires

Facebook profile

Brief

Dimanche pluvieux, Dimanche…pluvieux. Malgré cela, la trentaine de Casimirs et Casimirettes se sont donné rendez-vous de bonne heure, pour défier les enchaînements de virages d’Arbonne, pour ce CPM consacré à la découverte ou la révision de l’E.D.S.R, sur ce spot hautement réputé.

39b04e8f6c90729ffb44d81e142d4c7dPour faire court et donner le ton, la pluie nous tiendra compagnie toute la journée, un vrai CPM de Casim 77, quoi !

Quand tout le monde est présent et que les pleins sont faits, notre maître de cérémonie Averell, fait le briefing sur le déroulement de la journée et sur son contenu technique.

A 9h00, les groupes quittent le lieu de rassemblement de Villabé, pour se rendre au plus vite sur notre terrain de jeu, en empruntant l’autoroute A6 , sur les conseils de Pierre, notre nouveau moniteur, ce qui va en effet nous épargner de prendre le moindre risque sur les routes du réseau secondaire, souvent piégeuses avec ces conditions.

Le trajet sera avalé en une grosse demi-heure, sans avoir à déplorer le moindre incident, c’est bon signe.

Arrivés sur notre lieu de pratique, nos moniteurs Averell et Pierre, assistés de notre aide moniteur Pédro et aide monitrice Karine, prennent en charge les stagiaires débutants, les Visas 1 s’intégrant dans les groupe pour prêter éventuellement main forte et aussi en profiter pour réviser les bases de la trajectoire de sécurité.

L’avantage de pratiquer sous la pluie est double :1) le spot d’Arbonne nous appartient. Point de kékés (bizarre non ?) et point de fdo chasseurs de kékés.

2) Les premières craintes dissipées, les stagiaires prennent conscience que oui, une moto, ça peut prendre des virages sur route mouillée sans tomber et par là même, prendre confiance et se détendre un peu au guidon, en gagnant en souplesse.

Les passages s’enchaînent de la façon suivante : les stagiaires suivent le moniteur ou monitrice et reproduisent les techniques EDSR montrées par l’encadrement. Au retour, on inverse les positions : les stagiaires devant le moniteur…ou monitrice, de façon à ce que ce dernier et cette dernière puissent voir les défauts et actions correctrices à mettre en place, lors du débriefing en fin de parcours.

Malgré tout, il faut noter qu’aux alentours de 11h30, les estomacs se rappellent à notre bon souvenir, les organismes sont quand même marqués par ces efforts répétés sous une pluie battante, qui a raison de la plupart des équipements de pluie. Les premiers cas de légère hypothermie n’épargnent personne. C’est à ce moment que Thomas nous rejoint, mais tout le monde à faim. Donc direction le resto pour reprendre des forces.

La forêt

C’est avec un grand plaisir que nous voyons Marie, Raymond et Yannick nous rejoindre, avec cerise sur le gâteau, un écran géant pour regarder les GP motos du jour en direct.

Après cette étape réparatrice, retour sur notre terrain de jeu, pour enchaîner de nouveau les passages et débriefings.471345dd6fbbfa59768010fc9159da8d C’est passé 15h00 que le staff décide de mettre fin aux réjouissances, car inutile de prolonger d’avantage en prenant des risques inutiles, les premiers signes d’inattention et de fatigue commençant à poindre ça et là.

Le retour se fera de nouveau sur l’A6, mais contrairement au matin, celle-ci est blindée, donc interfile de rigueur sur une grande partie du chemin de retour, ce qui donne un second CPM improvisé.

 

Pour conclure, malgré des conditions exécrables, un grand bravo à tous d’avoir tenu à venir, ce qui montre une réelle volonté de progresser pour les stagiaires et une réelle volonté de transmettre pour les moniteurs et monitrice. C’est ça le Casim spirit. Mention spéciale à nos deux collectionneurs de Mamies venus les tester, l’un en Laverda (Gafauval) et l’autre en Guzzi (Pierre). Mention spéciale aussi à Fabrice d’être venu étrenner sa toute nouvelle KTM 1190 ADV. Décidément, pour le weekend Casim du Jura, il va y en avoir des nouveautés, le parc Casim 77 se renouvelle !!!

 

 

2 Responses to “CR CPM virages sur route (03/05/2015)”

  1. Olivier A dit :

    …et honte aux heureux propriétaires de belles Italiennes, qui par hantise de salir leur nouveaux jouets ont préféré rester au chaud à faire je ne sais quelles cochonneries en regardant le Moto GP sans le son…

Laisser une réponse