Flux
Articles
Commentaires

Facebook profile

(un CPM à haute teneur en information quoi !)

Rendez vous est donné à 9h30 dans une salle communale de Maisons-Alfort (dégotée par Virolo, merci à lui), face aux locaux de la Gendarmerie Nationale. Les motos sont parfaitement alignées par petits groupes sur des stationnements interdits. Le temps est idéal pour la CASIM 77, il bruine.

Une trentaine de Casimirs sur motivés sont à l’heure, ou presque… La journée commence par un café d’accueil histoire de se réchauffer un peu et de préparer la salle pour la théorie.

10h30 nous pouvons commencer. Notre vénéré président, nous présente une nouvelle recrue, Christophe, ancien casimir qui depuis a passé son BEPECASER mention moto. Merci à lui de venir nous aider.
Maxime nous détaille ensuite la théorie sur la prise de virages, faiblement aidé par le vidéoprojecteur miniature un peu faiblard qui ne nous permet pas de voir le diaporama.

L'auditoire est pourtant attentif et participe activement.

En fin de matinée nous donnons rendez vous à Villeneuve saint Georges aux Casimirs qui ne supporte pas bien le resto chinois. Puis nous partons à plus de 20 moto en un groupe bien compact, en quinconce rejoindre le restaurant.

Il flotte toujours un peu. A ce stade, le président se demande « dois je prendre la responsabilité d’envoyer plusieurs casimirs au tas en faisant du freinage sur route sale et mouillée ? ». Nous sommes sauvés d’une après midi « CPM réglementation » (en salle) par JRoller qui nous parle d’un lieu féerique où le motard peut faire des ronds et des freinages de bûcheron abrité de la pluie et des autres usagers de la route. Nous partons donc par l’autoroute vers le parking sous l’autoroute A4 à Joinville le Pont, escorté par 2 moto blanches et bleues qui passaient par là par hasard.

Arrivés sur les lieux nous sommes éblouis, c’est l’endroit idéal pour faire des exercices de freinage, mais aussi de la mania. Il y a même la place de faire un manège. Nous avons 3 moniteurs donc nous organisons donc 3 ateliers : Freinage, Maniabilité et un atelier pour prendre conscience des appuis sur une moto (la parade du cirque). Nous manquions un peu de Visa 2, mais tout ce passe bien et les casimirs s’exercent sans soucis et dans un ordre digne de l’armée.
Les freinages sont virils mais de bonne tenue. Les ABS chantent. Les pneus arrières glissent.
Le parcours de mania permet aux stagiaires de première saison d’appréhender un peu plus les techniques et aux stagiaires détenant le Visa 1 de s’améliorer.
La manège permet à tous de prendre bien conscience qu’une moto ne se conduit pas qu’avec les bras, et que le trottoirs est une espèce agressive lorsqu’on la frôle de trop près.

Bilan de l’après midi : 1 chute sans gravité pour la moto (pour le pilote non plus mais c’est secondaire)

17h, la nuit commence à tomber, les corps et les esprits sont fatigués, il est temps de rentrer. Les casimirs s’égaillent par petits groupes pour se fondre dans la circulation dominicale, importante à cette heure et rendue plus difficile par la pluie.

Thomas (Tomdarkside).

Mots du président :
Ce récit est une oeuvre de pure fiction. Par conséquent toute ressemblance avec des situations réelles ou avec des personnes existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

Photos et vidéos prises par Raymond (remdé)

Laisser une réponse