Flux
Articles
Commentaires

Facebook profile

Pour le CPM de secourisme, rendez-vous était à 9h30 à Maisons-Alfort dans la salle de l’association des sports obtenue grâce à Virolo (de son vrai prénom Bertrand).

Le cours était assuré par Guillaume (secouriste SAMU et formateur secourisme) et Frédéric (Chef de Cabine Air France et secouriste).
Vers 9H40, et ben pas grand monde ! Mais que se passe t’il ?

Ouf, ils arrivent ! Faut dire il neige et la température est de -6 (c’est le téléphone branché sur Météo France qui a cafté).
Et du coup : mais où qu’elles sont nos fières montures métalliques ? Comme les ours à cette époque : au dodo.

Tout le monde en voiture ou en transport en commun. Il n’y en a qu’un qui a tenté : il a fait demi-tour bien sagement et appelé un ami (et il n’a pas gagné des millions).

Petit déjeuner assuré par notre ange à nez violacé (par le froid) : Muriel. Merci Muriel, comme d’hab, c’était super.

Petite cerise sur le petit gâteau : le chauffage ne fonctionnait pas (et mer… si j’aurais su j’aurais pas venu comme dirait p’ti Gibus). Côté optimiste : il fait toujours moins froid que dehors !

Le CPM peut commencer. Guillaume et Frédéric nous ont expliqué en théorie à l’aide du projo les bases du secourisme, les gestes à faire, les réactions à avoir, l’attitude à tenir.

Et en pratique à l’aide de Robert, George et Kévin (les mannequins; fallait être là les filles) les gestes à faire pour le bouche à bouche et le massage cardio-respiratoire.
Nous n’avons pas pu réanimer les mannequins, mais on a beaucoup appris.

Si vous ne devez retenir qu’une chose, souvenez vous du PAS : Protéger, Alerter, Secourir.
Rappelez-vous que la première personne à protéger, c’est VOUS !
Si vous vous faites shooter, vous devenez un blessé pour lequel vous étiez parti aider. Du coup vous n’aidez personne. Si vous vous mettez en péril pour aider, vous êtes une victime de plus.

Protégez les personnes qui sont avec vous le cas échéant en les mettant à l’abris. Pas de victimes supplémentaires.

Balisez l’accident pour éviter le sur accident. FAITES VOUS VOIR. Mais ne tentez pas l’impossible. Superman arrêtant les camions c’est au cinéma !

Prévenez les secours en n’oubliant pas :
-Bonjour,
– Je suis X ou Y, mon numéro est le XXX
– Je vous appelle pour un accident (le définir, le décrire)
– Il y a tant de victime(s); de quoi
– Il(s) est (sont) conscient(s) ou pas; la gravité; les lésions visibles
– Le lieu (prendre des repères si on est en rase campagne; de tel bourg vers telle direction, le château d’eau, la borne kilométrique, tous détails qui vous localisent)
– Ne pas raccrocher tant que votre interlocuteur ne vous le signale.
Dans tous les cas, votre interlocuteur vous posera les questions nécessaires.
Rappelez vous que les secours ne viendront pas si ils ne sont pas prévenus. Les Mmes Irma au 18 et ben il n’y en a pas.

Ensuite prodiguez les soins nécessaires dans la mesure du cas.

Petit rappel des numéros d’urgences :
– 15 (SAMU)
– 17 (POLICE, GENDARMERIE)
– 18 (POMPIERS)
– 112 (numéro d’urgence Européen, valable partout en Europe)
– 115 (SAMU Social)
Guillaume a même testé le 911 (pour les aficionados des séries US) et cela bascule sur le 18 (POMPIERS). Mais on est en France quand même, retenez les autres.

Toutes les personnes qui désirent aller plus loin dans la formation des premiers secours peuvent se renseigner auprès de la Croix-rouge, de la Sécurité Civile, du SAMU, certaines casernes de pompiers pour passer leur PSC1 (Premiers Secours Civils de niveau 1).

Journée très bien remplie avec pizzas en lieu et place du BBQ. Mais on a eu froid quand même.

Encore un grand merci à Guillaume et Frédéric qui ont donné de leur temps pour nous faire ce CPM; merci à Bertrand (Virolo) pour la salle; merci à Jean pour le projo; merci à Muriel pour l’intendance; merci à vous d’être venus.

Rendez-vous au prochain CPM dont le thème sera Conduite en groupe et en virages.
D’ici là, portez vous bien et faites attention à vous.

Fred(rt)

Photos et vidéo prises par Remdé

Laisser une réponse