Flux
Articles
Commentaires

Facebook profile

Cette année, le staff Casim 77 se met en quatre pour que les Visas 2 aide moniteurs puissent se préparer au mieux pour le Camabc, au regard du nombre des candidats déclarés.

A cet effet, en parallèle du CPM règlementation, nos moniteurs attitrés, Jeff, Maxime, sous la houlette de Yannick, nous ont organisé des exercices de mania lente et de mania rapide inédits sur la piste de Villabé.

Trois ateliers sur cet après midi, bien suffisants pour mettre à l’épreuve les machines et leurs pilotes.

Le 22938866614_7a8c26b948_zpremier des trois consiste à effectuer un 8, réalisé sur la largeur de la piste, donc en devers. Jusque là, rien de sorcier. Sauf que Yannick rajoute ses règles propre règle du jeu. Le 8 est à réaliser sur le ralenti de la machine, de préférence en première (hein Jeff !!!) et en lâchant la main extérieure au virage. Le but étant de parfaire les appuis pieds et genoux, qui plaqués contre le réservoir, doivent suffire à faire tourner la machine, soulageant le buste et les bras, tout en fluidifiant la manœuvre. Le bénéfice de cet exercice est de faire prendre conscience que cette méthode sur routes viroleuses permet de rouler de façon dynamique, loin et sans fatigue, du fait d’un effort parfaitement réparti par l’ensemble du corps, pour enchaîner les courbes à répétition . Notre ER6 « Orange Mécanique » sera bien sollicitée sur cet exercice, car le ralenti des bicylindres étant trop rapide pour exécuter  cet exercice (risque de calage sous les 1000trs/mn) sereinement.

A l’issue de ce premier atelier, on voit les pilotes retirer une couche de vêtements, ça commence à transpirer…

Le second exercice tient de l’école du cirque (dingue le Yannick je vous dis) :

Il s’agit d’un double slalom à faire sur la longueur de la piste, soit près de 2 x 100m. . Ca pourrait finalement être assez simple, sauf que là, nous prenons nos propres bécanes, on se lance en seconde, mais assis en amazone… et seule la main droite tient la poignée des gaz avec deux doigts, uniquement pour tendre les câbles pour maintenir le bon régime moteur et être très fluide dans les changements de direction, l’autre main restant en l’air ou posée sur la cuisse. Là aussi, le but étant de sentir au mieux sa machine, en jouant sur un parfait équilibre, un bon sens de l’anticipation et le regard placé au bon endroit, au bon moment. Le point le plus critique de l’exercice étant le demi-tour pour attaquer la seconde moitié du parcours, dos placé à l’intérieur du virage, chaud très chaud, car en cas de perte de contrôle, point de salut de rattrapage…Mais aucune chute n’est à déplorer, des vrais funambules les Casimirs !

A l’issue, ça transpire vraiment à grosses gouttes, avec un Jeff et un Max hilares et un Yannick stoïque, mais néanmoins sourire en coin, rien de bon pour nous…

Dernier atelier : un 8 rapide, réparti sur une grande partie de la piste. Le principe étant de prendre un maximum de vitesse sur la première partie de la ligne droite intérieure du 8, puis de couper les gaz et freiner suffisamment pour négocier la courbe extérieure du 8 en s’aidant au maximum des genoux et des appuis sur les cale pieds pour tourner tout en fluidité, avec une inclinaison très marquée, soulageant au maximum les épaules et les bras, la poignée de gaz tenue à 2 doigts uniquement là aussi,  pour tendre les câbles et avoir un régime moteur adapté. Le must étant de venir frotter les butées de cale pieds en courbe. A ce jeu, Captain América a perdu quelques grammes…

Il est 16h30 quand nous arrêtons la séance, nous sommes vraiment rincés, car la fréquence des passages à ces exercices a été sans temps morts.

Conclusion : « je ne dirais qu’une chose, encore, encore, quand est-ce que l’on recommence ».

Un grand merci à Yannick pour son expérience, sa volonté à nous faire dépasser nos appréhensions et repousser nos limites, car la marge de progression est encore énorme. Merci aussi à Jeff et Max qui n’ont pas hésité à donner de leur personne pour participer aux ateliers et encadrer les martyrs du jour, euh, stagiaires du jour.

Olivier (aide moniteur martyr etc. )

Cliquez sur le rosier de décembre en fleurs pour apprécier la journée en images.

13 Responses to “CR CPM Règlementation / Trajectoire de sécurité / Freinage & atelier maniabilité spécial visa2 (06/12/2015)”

Laisser une réponse