Flux
Articles
Commentaires

Facebook profile

Un des CPM les plus attendu de la saison ! A croire que l’exercice de la mécanique en fait frétiller certains ou bien que les motos des casimirs de la C77 sont en mauvais état ! qui sait….

Pour pimenter la chose, Raymond a choisi de nous démontrer qu’il sait changer un embrayage ! Ce dont personne n’ose douter… (et c’est pas parce qu’il est costaud, non, non !)

Nous arrivames à 24, 26…28 ???? Je ne sais plus car entre les « arrivés » en retard, les ceussent qui viennent que l’après midi et les femmes du Président, je n’arrive plus à faire le compte ! dur métier que celui de secrétaire !

Bref, vers 9h30, le gros des troupes attend devant la grille et dès que Max ouvre, se rue … sur le petit déjeuner que Petof (venu en voiture avec le déj et les outils ! On l’en remercie 1000 fois !) nous a offert !

Pour ce CPM, notre gentil Président s’est entièrement déchargé sur 2 de ses fidèles lieutenants (heureusement qu’ils sont là…) : Raymond pour la mécanique (qui d’autre ?) et moi-même pour la mania.

Les casimirs ayant besoin de vidanger, nettoyer, démonter, réviser leurs motos partiront donc tous derrière le quintal de notre mécano en chef vers un hangar dédié à l’exercice et surtout…abrité de la pluie qui ne tombera que l’après midi !

Les autres se chargeront de progresser en mania.

Maniabilité :

2 parcours seront montés par Jean, Tonio, Noël et moi-même. Ces 2 parcours sont des extraits de 2 épreuves du VISA. Le but étant d’habituer les casimirs à enchaîner des exercices de rythmes différents.

Le premier parcours ressemble étrangement à la première partie du VISA avec un slalom à allure normal suivi d’un 8 en point de patinage. Coïncidence ?

Cette épreuve fera également la joie d’un camionneur hongrois (si, si !!) en attente de chargement dans le coin et qui regardait, jusqu’à notre apparition des films avec Louis de Funes ! Mais là, je m’égare !

Le deuxième parcours est constitué d’un slalom de portes légèrement écartées suivi de la fameuse planche. Jean nous fera la démonstration que l’on peut envoyer les planches très loin dans le slalom juste avec un petit coup d’accélérateur… c’est ça les motos de djeuns !

8 stagiaires commenceront la mania le matin dont Nico qui passe le VISA2 cette année (et ça se sentait…). Par groupe de 4 sur chaque épreuve pendant une heure. Le slalom à allure normal ne posait pratiquement aucun soucis. Par contre, le 8 dans 7,40m entre 2 bordures (mais en totale sécurité) a nécessité quelques corrections de regard, les bordures ayant un pouvoir d’attraction digne de l’étoile noire ! Mais aucune chute ne sera a déploré de la journée.

La fin de matinée sera réservée à enchaîner les 4 épreuves de bout en bout.

Dans l’après midi, un escargot supplémentaire sera monté en fin de parcours. Les stagiaires ayant fini de remonter leurs motos participant à l’exercice.

Nous arrêterons la mania à 16h30 au moment où la pluie commença à tomber pour aller voir les dégâts dans l’atelier Mécanique.

 

Le midi, nous nous dirigerons presque tous vers notre chinois favori que Max avait gentiment… oublié de réserver ! Mais l’attrait de sommes faramineuses aidera nos hôtes à nous trouver des tables libres ! Les femmes du Président (et la mienne également) iront même les aider à dresser les tables ! On a bien essayé aussi de leur faire faire la vaisselle pour ne pas payer mais elles refuseront tout net ! Pfffff !

 

Mécanique :

Spécial Embrayage mené par Raymond qui se chargera de rebooster l’ER5 un peu faiblard entre 12000 et 15000 tr/min (quoi, c’est pas vrai ? Ca monte pas à ce régime un ER5 ?).

Bref, un exercice peu fréquent qui a intéressé beaucoup de monde et dont notre mécano en chef démontrera que ce n’est pas si difficile que ça… quand on a les bons disques !!!!

Jojo a entamé le démontage complet de son Hayabusa enfin… presque, vu le nombre de pièces autour. Mais Alan fera beaucoup mieux en démontant tout le tableau de bord de son VSTROM, juste pour changer une ampoule. Ce qui l’occupera toute la journée et nous fera terminer vers 18H30, un peu en retard sur l’horaire prévu… mais bon, à la CASIM, on est pas tenu aux mêmes obligations que la SNCF !

Pierre, dit Petof, aidera Bruno à vidanger le circuit de refroidissement de son Bandit. Ces satanés Suzuki ne possédant pas de vis de vidange, le liquide usagé finira par terre ! Pierre s’empressera même de se rouler dedans pour changer la couleur de son tee-shirt… on m’avait pourtant dit qu’on pouvait faire autrement… mais bon, les techniques, ça se discute pas !

J’essaierai même avec l’aide de Jean et Djaybi de changer l’amortisseur de ma moto mais sans succès, l’amortisseur acheté ayant un souci…. M’enfin, on a bien vu qu’il faut 20 minutes pour changer un amorto !

La journée se terminera bien tard et sous la pluie mais ça, on a l’habitude à la C77 ! Et on aime ça en plus !

Comme dira notre Président, une journée comme on l’aime, avec des rigolades, de l’entre-aide et de la pluie !

Jeff (un grand merci à lui pour ce CR)

 

 

2 Responses to “CR CPM Mécanique et maniabilité (19/05/13)”

Laisser une réponse