Flux
Articles
Commentaires

Facebook profile

A la Casim 77 nous considérons que la moto, c’est toute l’année : qu’il fasse beau, qu’il pleuve, qu’il neige… Nous avons donc prévu un CPM de maniabilité hivernale.

Nous avons rendez vous, dimanche 03/02/2013 à 9h30 sur le plateau de la DDT91 à Villabé. Il fait juste quelques degrés au dessus de zéro et la pluie a arrosé le sol la nuit précédente. Cela en a probablement refroidit certain, nous ne sommes que 22 casimirs présents. Cependant les courageux(euses) sont récompensés par des cakes, pancakes et petits gâteaux apportés par certains.

En attendant les retardataires, Raymond présente l’organisation de la journée et les thèmes que nous allons aborder :

  • le placement du regard
  • la maitrise du point de patinage
  • la position sur la moto et les appuis
  • la trajectoire

Pendant ce temps les autres aides moniteurs positionnent 4 ateliers :

  • Un 8 délimité : travail du regard et de la position sur la moto
  • un carré : maitrise du point de patinage et gestion des appuis pour pencher
  • un slalom serré à écarts variables : travail du point de patinage et de la position sur la moto
  • un slalom lent à portes décalées matérialisés par des piquets : principalement travail de la trajectoire (les piquets ne pardonnent pas d’écarts.

p1050110

Quand le vice président se radine enfin, à 10h, tout est prêt. Cela prouve qu’il ne sert vraiment à rien.

Nous nous répartissons sur les ateliers pour travailler chaque exercice. Le nombre réduit de casimir permet à tous de passer très rapidement et aux aides moniteurs de pratiquer un peu (ce qui n’est pas du luxe pour certain).

La réussite des stagiaires est hétérogène, cependant certains disposent d’outils pas vraiment simples à manier. Ces derniers doivient être très précis et appliqués pour réussir les exercices.

En milieu de matinée nous recevons la visite de Guillaume Labrit chargé de mission 2RM de l’Essonne, qui nous a permis d’accéder à cette piste. Cela nous permet de lui montrer in situ notre action. Ses retours sont très bons, ce qui est encourageant.

La matinée passe assez vite et la fatigue vient vite. Nous allons déjeuner soit au restaurant d’Ikea tout proche soit au KFC pour les amateurs de gras.

Nous retournons sur le plateau en début d’après midi. Les exercices du matin en ont, semble t’il, lassé beaucoup, nous décidons donc de les modifier un peu. Cette après midi est employée d’une part à travailler le point de patinage et la gestion de l’allure, d’autre part à s’exercer à la maniabilité à allure normale.
Nous séparons le plateau en 2 parties :

  • une grande ligne droite permettant de faire des courses de lenteur et de reprendre le 8 du matin.
  • un parcours proche de ce qui est demandé au plateau « rapide » du permis ou du BEPECASER mention 2 roues.

Nous commençons par chronométrer le parcours rapide mais nous arrêtons rapidement car cela échauffe trop les esprits et ne permet pas un travail soigné.

Cet exercice a pour but de s’exercer au contre-braquage, au positionnement du regard et à suivre la bonne trajectoire.

La journée touche à sa fin, les corps et les esprits sont fatigués, nous décidons de faire un débriefing à 17h et nous séparons avant la nuit.

Merci à l’encadrement (aides moniteurs et/ou administrateurs) d’avoir assurer sur cette journée.
Merci à Christophe d’avoir apporté son expérience et ses conseils.
Merci aux cordons bleus de nous avoir restauré pour le petit déj’.

Nous vous donnons rendez vous à la prochaine balade qui nous mènera probablement dans le Vexin le 17 février (ne dites rien à la C78, c’est une surprise)
Le prochain CPM sera sur le thème « Virage et trajectoire » et se déroulera sur route ouverte au alentours de Fontainebleau le 03 mars. Pour préparer ce CPM n’hésitez pas a revoir la trajectoire de sécurité et la position sur la moto : ici 

Thomas

Laisser une réponse