Flux
Articles
Commentaires

Facebook profile

Once upon a time, in the wonderful world of CASIM 77, time to start the second CPM (slow manoeuvrability / ride group)./\ /\ /\

CP ocotbre15

Il était une fois, dans le monde merveilleux de la CASIM 77, l’heure d’entamer le deuxième CPM (maniabilité lente / roulage en groupe). 

Pour rassembler tous les Casimirs et Casimirettes, un copieux et généreux petit déjeuner avait été mis devant le bungalow du plateau de Villabé. Mais ceci était un piège mis en place par l’infâme Raymond et ses compères moniteurs et aides-moniteurs. En effet, ceci n’avait pour but que de mieux nous appâter pour pouvoir nous faire travailler la maîtrise de nos motos.

Cela a commencé à 09h30 après que deux groupes soient formés, nouveaux et sans visas d’un côté et visas 1 et 2 de l’autre. Le premier groupe, comme un coup de baguette magique, c’est envolé vers le parking de Villabé pour le roulage en groupe, tandis que les autres sont restés sur place pour la maniabilité (et à côté du petit déjeuner, pas cons non–plus). Faisant partie du premier, notre histoire se concentrera là-dessus pour la matinée.

Une fois tous sur le parking de Villabé, nos bourreaux heuuuuuu moniteurs nous ont expliqués le premier exercice. Répartis en plusieurs groupes, nous avons travaillé le roulage en groupe afin de nous habituer au code de la CASIM et travailler les entrées en groupe dans les ronds-points. Et c’est parti pour 42 ronds-points à la suite histoire d’avoir la tête qui tourne et de renvoyer le petit déjeuner (tout était prévu, les sadiques). Nous avons enchaîné sur un deuxième exercice ou il fallait se mettre en binôme, le premier roule lentement sur une ligne droite et le deuxième doit se caler à sa vitesse à côté de lui, poser sa main sur son bras et rouler ensemble en amoureux sur une certaine distance. Cet exercice était très intéressant car il nous a permis de travailler la maîtrise de la moto à allure très lente tout en nous confortant dans l’idée d’être très proche l’un de l’autre pour avoir ensuite l’impression pendant nos sorties en groupe qu’il y a un boulevard entre chaque moto.

Après une pause déjeuner au Flunch, nous nous sommes tous retrouvés sur le plateau une fois de plus. Les Visas 1 & 2 ne voulant toujours pas se mélanger avec les simples moldus que nous sommes, ils sont partis travailler sur le parking du centre commercial de Villabé pour nous laisser tout le plateau. Nous avons donc, entre moldus et encadrés par les moniteurs et aides-moniteurs, comme toujours, pu travailler la maniabilité lente. Différents ateliers ont été mis en place. Le demi-tour sur route, un 8 entre des plots et tourner autour d’un plot dans un cercle de 8m de diamètre pour renvoyer son repas du midi encore ! Le but de tous ces exercices était de nous faire prendre conscience de l’intérêt du point de patinage et qu’ils puissent (« les encadreurs ») également crier «METS DES GAZ, J’ENTENDS RIEN !!! »

Enfin bon notre histoire se termine vraiment bien, je ne sais pas si ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants mais en tout cas comme pour le premier CPM, je n’ai vu que des gens contents de leur journée et qui en redemandaient. Seule ombre au tableau, apparemment certains moniteurs auraient été déçu qu’il n’ait pas plu et qu’il n’y ait eu aucune chute. (Oui sadique je vous dis ^^).

Personnellement, je reste très impressionné par l’association, le temps que moniteurs et aide-moniteurs prennent pour nous, le travail en amont pour l’organisation de chaque événement et l’envie de chacun de partager. Donc un gros happy end pour cette journée une fois de plus.

La moralité de cette histoire c’est qu’il ne faut pas embêter le motard viril (avec un tatouage en forme de bisous dans le cou et une moto rose ^^) en lui disant qu’il est vieux, sinon pour vous embêter il fera tout pour que le compte rendu de la journée tombe sur vous.

Thibault, le jeune, tout en bleu, sur sa Gladius bleu et blanche.

kiviuk

Cliquer sur la photo de Kiviuk pour afficher l’album de cette journée. Attention vous avez été beaucoup flashé par Sylvain :-)

 

 

Remercions Thibault pour toute cette énergie déployée sur le plateau de Villabé  et la rédaction de ces comptes rendus. A nos gentils lecteurs anglophone la version anglaise suit. Il a tout compris ce jeune homme, à la CASIM77 on ne lésine sur rien + 500 photos (merci Sylvain) et un compte rendu en 2 langues….. 

Oh please Thibault repeat…..

Once upon a time, in the wonderful world of CASIM 77, time to start the second CPM (slow manoeuvrability / ride group)….

To gather all Casimirs and Casimirettes, a rich and hearty breakfast had been put on the front of bungalow to Villabé. But this was a trap organized by the infamous Raymond and his cronies monitors and assistants-monitors. Indeed, this was intended only to better entice us to make us work control of our motorcycles.

It started at 09:30 after two groups are formed, new and no-visa new on one side and visa 1 and 2 of the other. The first group, like a magic wand, it flew to the parking lot of Villabé for learning to ride with a group, while the others stayed behind for manoeuvrability (and next to the breakfast, guys are not stupid). Making the first set, our story will focus on it in the morning.

When we are all on the parking of Villabé, our tormentors, sorry, monitors have explained us the first exercise. Allocated to different groups, we worked rides in groups to get used with the Code of the CASIM and work how to enter with the group in the roundabouts. So, let’s go for 42 roundabouts nonstop just to get dizzy and throwing up the breakfast (everything was planned, sadists). We chained to a second exercise where it was necessary to put in pairs, the first moving slowly on a straight line and the second should snap to speed near him, put her hand on his arm and ride together with friends on a distance. This exercise was very interesting because it allowed us to work the control of the bike with very slow speed while reinforcing our belief to be very close to one another and then to feel during our trips group that there was a boulevard between each motorcycle.

After a lunch break at Flunch, we all met up at villabé bungalow. Visas 1 & 2 still not want to mix with ordinary Muggles, they left work on the parking of Villabé to let us train us. We therefore between Muggles and supervised by monitors and assistants-monitors, as always, been able to work the slow handling. Various workshops were set up. The U-turn on the road, an 8 comes the studs and turn around a stud in a diameter of 8m circle to throwing up his lunch again! The purpose of all these exercises was to make us aware of the slip point of interest and they can also shout « faster, I hear nothing !!!  »

Oh well our story really ends well, I don’t know if they lived happily and had many children, but in any case same of the first CPM, I only saw happy people of their day and who asked again. Only downside, apparently some monitors was disappointed that it has not rained and there has been no fall. (Yes sadistic I tell you ^^).

Personally, I am very impressed by the association, the time of monitor and assistants-monitors and helps take us for the upstream work for the organization of each event and the desire to everyone to share. So a big happy ending for the day once again.

The moral of this story is that you should not bother the male biker (with a tattoo-like kisses on the neck and a pink motorcycle ^^) saying he is old, if not to bother it will make sure that the day’s report is on you.

The young guy, all in blue, with the blue and white Gladius.

Thibault.

langue_o

Accéder à la vidéo de la journée :-) cliquer sur la photo

 

Casimirettes, casimirs et amis de tous poils ne ratez pas nos prochaines aventures………..

5 Responses to “CR CPM Mania lente/roulage en groupe”

Laisser une réponse