Flux
Articles
Commentaires

Facebook profile

A l’automne dernier, lorsque j’avais regardé le calendrier des activités de la Casim77, les dates des sorties hivernales avaient attirées mon attention. J’appréhendais celle de février à cause de la température généralement pas le plus adaptée à une sortie moto à cette époque de l’année. J’entends d’ici les irréductibles réagir et me traiter de tous les noms tous moins élogieux les uns que les autres. Je pratique la moto hivers comme été depuis fort longtemps et je préfère toujours rouler aux beaux jours, ensuite c’est une histoire de goût. Lors de mon inscription à la sortie, cette appréhension sur les conditions météo s’était estompée après avoir regardé par la fenêtre le temps qu’il faisait.
Raymond avait organisé les groupes en fonction du niveau de chacun. Je me retrouve dans celui emmené par Thomas et sa somptueuse monture sportive d’une couleur qui laisse tout le monde admiratif, enfin surtout lui
Dimanche matin, je retrouve les autres membres de la Casim sur le parking de Villabé accueillis avec café et croissants. Les groupes se forment et les consignes de sécurité sont rappelées afin que la sortie se passe dans les meilleures conditions. Thomas organise son quinconce et nous répartis en fonction de notre niveau : Jean-Marc, Frédérico, moi, Laurent, Pédro, Fabien et Anas et Florian qui ferme la marche. Le signal du départ est donné et les différents groupes s’élancent les uns après les autres.
Malheureusement, nous perdons rapidement Florian à cause de problème mécanique. Sa moto fonctionne en mode binaire : le moteur tourne – le moteur ne tourne plus. Désappointé, il quitte le groupe en espérant rentrer sans encombre. Le quinconce repart en ordre de marche avec Fabien qui prend le gilet de fermeur. Le début est calme. Chacun prend ses marques et se cale au rythme de Thomas.
Première pause à St Arnoux. Nous retrouvons GGA de la Casim78 qui nous accueille avec gentillesse, café et croissants.
Nous repartons pour retrouver les premiers virages sympas. A l’approche des sinuosités, notre ouvreur préféré prend la poudre d’escampette et se lâche joyeusement dans les virolos. Il semble se faire plaisir. Une fois cet émoi terminé, il ralenti pour reformer un quinconce groupé et reprendre un rythme pondéré plus adapté au groupe.
Pause déjeuner au flunch de Rambouillet. C’est le moment de discuter de ce début de journée mais aussi de mieux connaitre les autres casimirs.
Une fois les batteries régénérées, la seconde partie de la ballade nous attend. Nous repartons, mais en changeant l’organisation du quinconce. Je me place derrière Thomas en espérant pourvoir profiter de ses escapades viroleuses. Laurent qui était derrière moi durant la matinée reste encore derrière moi, sans doute avec les mêmes intentions que moi ?..
Le parcours arrive en forêt de Chevreuse. Nous passons sur une route forestière qui est certes moins glissante que celles parcourues lors de la ballade de novembre, mais quand même bien humide et glissante. La prudence s’impose dans cette portion.
A l’approche des virages, Thomas reprend ses habitudes du matin et part à son rythme. Laurent et moi le suivons à un bon rythme. C’est effectivement bien sympa d’ouvrir un peu plus dans les parties sinueuses. Malheureusement à la sortie d’un virage, nous ne voyons plus Laurent. M… il vient de rater un virage et se retrouve à terre. Mais heureusement, il y a plus de peur que de mal. Laurent se relève sans mal et sa moto sera juste un peu plus lourde à cause de la terre ramassée au passage. Il est quand même un peu émoussé par sa mésaventure et préfère se positionner à l’arrière du quinconce.
Le groupe reprend la route. Après Le Perray, nous prenons la route vers Auffargis. Yessss, de nouveaux virages en perspective. Je connais cet endroit pour y avoir couru (à pied) des trails il y a une dizaine d’années. Le coin est super agréable, plein de virages tous plus beaux les uns que les autres, un vrai bonheur. Thomas commence à augmenter le rythme, je ne suis pas trop loin. Le rythme est plus que sympa et je me fais super plaisir à suivre notre ouvreur. Le quinconce se regroupe après chaque enchainement de virages.
La journée est très agréable. Il y a un beau soleil qui permet d’apprécier pleinement la ballade. Nous ne sommes pas seuls. Il y a beaucoup de motards qui ont eu eux aussi l’idée de venir se dégourdir le poignet droit. Les terrasses des auberges sont pleines de motards-lézards qui sirotent.
Pause photos devant le château de Dampierre. Nous ne sommes effectivement pas tout seul. Il y a des motos de tous modèles, sportives, Harley, etc et même des cabriolets roulant capotes ouvertes, dont une magnifique Lotus Seven.

balade vivifiante
Les différents groupes repartent chacun leur tour pour la dernière partie de la ballade. En sortie de Dampierre, il y a les « 17 tournants ». Une cote bien sympathique dont le nom veut tout dire. Thomas part devant et j’essaie de respecter la consigne qui veut que l’on doit être une à deux secondes derrière celui qui nous précède. Mais je tiens à préciser que c’est uniquement pour respecter la consigne !….. Ça part en rythme, mais nos ardeurs sont refreinées par une 206 dont le conducteur n’a pas encore suivi le « CPM virages » à Fontainebleau ni celui sur piste à LFG.
Il y a encore quelques beaux virages négociés comme les précédents, à savoir avec beaucoup de plaisir et accessoirement de rythme.

Nous quittons à regret la vallée de Chevreuse pour revenir à notre point de départ. Je dois faire attention car le voyant d’essence s’est allumé. Je dois pourvoir rentrer sans soucis, mais je ne peux plus suivre Thomas lorsqu’il part se faire plaisir dans les dernières courbes.
Nous arrivons tous à bon port avec le même plaisir sur la ballade et la journée.
Daniel nous a concoctés un super parcours et en plus il avait commandé le beau temps.
Seul Raymond doit être déçu de ne pas avoir eu de pluie lui qui souhaitait étrenné sa nouvelle veste. Dommage aussi pour Florian qui a du nous quitté en début de matinée et Laurent qui gardera certainement un souvenir mitigé de la journée.
Globalement, nous repartons tous avec un immense sourire sur le visage
Personnellement, je suis super + super content de la journée menée de main de maitre par Thomas.

La prochaine rencontre sera pour le CPM virages à Fontainebleau. Encore 10 jours à attendre.

L’ensemble des organisateurs est à féliciter pour la qualité de l’organisation et le plaisir procuré par cette journée.

Serge

 

 

2 Responses to “CR Balade vivifiante du (16/02/14)”

Laisser une réponse