Flux
Articles
Commentaires

Facebook profile

Il y a des journées qu’il ne faut pas rater … nos balades en font partie. Et ce n’est pas celle du Vexin qui fera exception.

Encore une fois, nos chers Casimirs ont répondu nombreux à la promesse de virages enivrants et de paysages envoûtants.
Ce sont donc 25 motard(e)s qui se sont rejoints sur l’aire de Morainvilliers, heureux de se retrouver autour du célèbre café de Mumu, les conversations allant bon train, toutes ayant comme sujet commun la mesure de l’état pour diminuer la pollution des grandes agglomérations.
J’en soupçonne certains d’avoir lorgné sur les numéros de plaques des copains pour leur emprunter une journée. :siffle:

Bref, les consignes sont données, le déroulement de la journée exposée et les groupes formés.
Manquent à l’appel, Fox rattrapé par son boulot, Fabien qui pensait pouvoir rouler sans selle (ah ces jeun’s :roll: ) et Jojo trahi par sa monture …. lui qui s’est donné tant de mal pour nous organiser cette sortie aux petits oignons :(

Mais nous reviendrons sur le cas Jojo car …

Le groupe des Blaireaux, dont je suis le plus gros, se met en route gentiment pour mettre moteurs et pneus à température progressivement.
Sorti de la pollution des grandes villes l’allure se fait plus dynamique pour aborder les premiers virages qui s’offrent à nous.

L’ouvreur que je suis est fier de voir dans ses rétros un groupe bien compact.
Le niveau est homogène et les bonhommes n’hésitent pas à tourner un poil la poignée de droite pour suivre le … Gros.
J’avoue que je préfèrerai que ce soit une horde de Casimirettes qui me file le train ….. :diable_langue: Mais je ne désespère pas car elles progressent vite.

La 1ère pause, à La Roche Guyon, nous permet de souffler quelques minutes et de faire un point sur le ressenti de chacun et le rythme donné.
Après quelques photos, un café et une pause technique, nous voilà répartis.

860492image01 288130image03

Les bords de Seine sont superbes. Les cyclistes croisés et les limitations de vitesse nous permettent de se réjouir de la beauté de la région.
Mais bon … N’étant pas surnommés les Contemplatifs, le rythme reprend et nous voilà rapidement à Port-Mort.
Un spot de virages bien sympathique se présente. Et ça tombe bien c’est ici que se fera notre seconde pause. :twisted:

Je devine les sourires se dessiner sous les casques, voir pour certains de la bave couler du coin des lèvres…..nous ferons plusieurs aller-retours en attendant nos camarades des autres groupes….et ce n’est pas Serge qui s’en plaindra…. :siffle:

J’ai néanmoins pris le temps de prendre des photos … deux en vérité …

200949image 567711image04

Bon … c’est pas tout ça … mais il fait faim, nos estomacs gargouillent … enfin surtout le mien. Il est temps de regagner Lyons La Forêt où nous attendent nos hôtes du Café du Commerce.
Deux ou trois séries de virages finissent d’aiguiser nos appétits et c’est en stationnant son GSXF que Bruno s’aperçoit d’une crevaison … « Ah ben c’est pour ça que je me sentais moins bien sur la fin !!! »

Les contemplatifs nous rejoignent quelques minutes plus tard … Je serai tenté de dire longues minutes mais, connaissant la mauvaise foi de Jeff, il m’aurait sorti l’excuse invérifiable qu’ils étaient parti bien longtemps après nous … enfin bref, heureusement pour Bruno notre ami Jeff trimballait une bombe anti-crevaison avec lui :D
Jojo, en galère le matin même, nous a finalement rejoint après un changement express de bougies … il devait avoir sacrément faim le bougre car il n’a pas du trainer …

Le temps de nous installer à table et nos amis Économes nous rejoignent à leur tour. le repas est copieux et surtout à notre gout ce qui ne gâche rien.
Nous y passons 2 bonnes heures ce qui permet à tous de se raconter de vielles anecdotes ou bien de refaire le monde … voir de renverser un gouvernement …

Estomacs remplis, nous regagnons nos montures … fichtre :!: :!: des Gendarmes contemplent nos brêlons ou plutôt leur plaque d’immatriculation … Aurait-on avancé la mise en place de la circulation alternée :?: :?: :?: Ah ben non, de vieux résidents, peut être un poil nostalgiques d’un certain régime, ont gentiment appelé la gendarmerie pour dire que de vils motards bloquaient un trottoir sans piétons. Cédric sur ce coup là s’est abstenu vu qu’il avait déjà donné 2 weekends plus tôt…peut être certains d’entre nous auront une mauvaise surprise d’ici quelques jours …. à suivre.

L’incident clos, nous reformons les groupes pour la fin de la balade. Je propose à Bruno de rejoindre le groupe des Économes, le temps que la bombe qu’il vient de vider dans son pneu fasse son œuvre. Il pourra nos rejoindre à la prochaine pause….enfin peut-être :siffle:

C’est par la D6 que nous reprenons les joyeuseries et ensuite … les problèmes commencent.
Mon GPS ne captant plus de signal, je me fie alors à mon sens de l’orientation … Ben fallait pas, nous voici perdus au milieu d’une forêt , nous y croiserons d’ailleurs le groupe mené par Jeff ce qui me décidera à demander à Manu de mener le groupe un instant.
Je reprend la tête, dans l’espoir de trouver une station service pour notre ami Jojo qui commence à pâlir derrière son casque. C’est d’ailleurs lui qui prendra le groupe en charge pour nous mener à cette fameuse pompe salvatrice … il en profitera d’ailleurs pour nous montrer comment mettre en pratique la mania moteur coupé :mrgreen: A 750 m de la station son Hayabusa capitule mort de soif … pas chance Jojo … y a des jours comme ça.
Tout n’est pas perdu, il connait maintenant la contenance exacte de son réservoir et a pu éliminer le repas englouti quelques minutes plus tôt :jesors:

Comme j’ai brillamment raté l’étape de Gisors, pour gagner le 2nd point de rdv à Magny en Vexin, Jojo nous offre le verre de l’amitié en attendant de voir passer nos collègues…que nous ne verrons jamais :D
Zou ! nous regagnons finalement le point d’arrivée de cette Balade où nous attendent les Contemplatifs depuis de bonnes minutes !

En définitive, c’est seul que j’attendrai le dernier groupe mené par Nicolas. Ce sera le seul groupe à avoir respecter le Rb et les différentes étapes comme quoi « Chi va piano va sano »

Nous avons néanmoins passé une superbe journée tous (plus ou moins) ensembles et c’est souvent ce genre de moments remplis d’anicroches que nous gardons en mémoire :mrgreen:

Merci à Jojo pour l’organisation.
Merci à Manu, Jeff, Baptiste, Nicolas et Cédric d’avoir ouvert ou fermer un groupe.
Et merci à tous les participant(e)s pour ce beau dimanche ensoleillé.

A bientôt

Remdé

Laisser une réponse