Flux
Articles
Commentaires

Facebook profile

Rendez vous est donné à 9h30 sur le Parking du centre commercial de Villabé. Nous sommes donc déjà dans le vive du sujet « le fin fond de la Seine et Marne ». Ce n’est pas la première fois que nous utilisons ce lieu de rendez vous, il y a de la place et surtout une station essence (sans SP95-E10, le rêve !!).
Les Casimirs arrivent petit à petit, pas tous à l’heure…
Il fait pas très chaud mais le temps est idéal. La chaussée est cependant un peu humide et donc glissante. Le relation bien connue que XV, nouveau venu aux balades, va malheureusement expérimenter sur un rond point juste avant le lieu de rendez vous.
Bilan : un patin de protection détruit (mais il a bien fait son office, paix à son âme), un pot légèrement rayé, un orgueil de jeune motard froissé, une pédale de frein cassée. La prudence obligera XV à renoncer à sa première balade avec nous.
De son coté Céd a anticipé et a sorti le side bien lester avec femme et enfants (y compris un garçon « emprunté »)
Nous nous regroupons pour écouter les consignes de roulage en groupe de Maxime et nous répartir en 2 groupes de 6 motards. Il n’y a pas vraiment de groupe de niveau, les connaisseurs savent pourtant que pour rouler pépère mieux vaut suivre Remdé et pour rouler un peu plus « fort » c’est maxime qu’il faut suivre.
Il est temps de rouler. Le premier groupe part devant, nous leur laissons quelque minutes d’avance.
le départ se fait par l’autoroute pour rapidement rejoindre les petits chemins. Dès le début, il est clair que Remdé s’est surpassé. Le roadbook est génial ! Nous passons par tout ce que le coin compte de jolis villages, de petites routes lisses (certaines plus que d’autre) et sinueuses. Mais la chaussée reste traite et une voiture sur le toit dans un virage est là pour nous le rappeler.
Nous nous rendons compte que l’avance laissée au premier groupe n’a pas été suffisante, nous le rattrapons dans les 17 virages avant d’arriver à la Chapelle la Reine pour la pause café.
Nous repartons ensuite pour Nemours, lieu choisi pour le déjeuner. Remdé nous amène dans un lieu improbable au fond d’une zone d’activité en bordure d’autoroute. Le resto est pourtant très bien, la déco groovy et la musique… disons intéressante.
Après un bon repas nous changeons quelque peu les groupes et redémarrons direction le château de Blandy en passant par le spot de virages d’Episy.
La route est sèche et Max reprend confiance dans sa bécane… Argh ! Il envoi le bougre. Arrivé au spot de virage, il n’en peut plus et se jette dedans en nous laissant derrière, loin derrière. Nous nous arrêtons après la succession de virages pour permettre à chacun de faire quelques passages à son rythme dans ce lieu féerique pour motard. De belles trajectoires de sécurité, pas de chute, pas de casse, il y a vraiment « Sécurité » dans CASIM.
Il est l’heure de reprendre la route pour la partie culturelle du RB : Le château de Blandy. Nous nous retrouvons dans un joli village avec en son centre un château fortifié du plus bel effet. La plupart des Casimirs vont le visiter, et quelques incultes préfère la chaleur d’un café et des discussions de motards.
Nous trouvons une personne de bonne volonté pour faire une petite photo de groupe. Sur laquelle on se rend bien compte que le motard aime s’habiller de couleurs lumineuses et chatoyantes.
Il reste 6 km pour rejoindre le château de Vaux le Vicomte, point final de notre balade.
Chacun rentre ensuite pas le chemin qui lui sied, pendant qu’il fait jour.
En résumé, cette balade était idéale et démarre la belle saison sous les meilleurs hospices.
Merci à Remdé pour une organisation sans faille, aux encadrants pour la qualité de leur roulage, aux casimirs pour leur bonne humeur, au soleil pour sa présence, au département de seine et marne pour la qualité du revêtement et les virages et enfin à Lucas pour être le seul à dire du bien de ma moto.
Thomas (tomdarkside)

Laisser une réponse