Flux
Articles
Commentaires

Facebook profile

C’est par un froid et brumeux matin d’automne que nous nous sommes donnés rendez-vous dimanche 20 novembre 2011 à Villabé.
Au programme, 200 km dans la Vallée de l’Essonne.

Le rendez-vous est fixé à 9h30 et tous les inscrits (16 équipages et 18 personnes) sont venus malgré le froid.

Après un rapide rappel des principes du roulage en groupe, nous formons 2 groupes afin que chacun puisse rouler à sa main.

Le matin, il est prévu de faire 80 km.
Le premier groupe part et le second lui laisse 5 à 10 minutes d’avance.
Au départ, nous prenons un bout d’A6 afin de nous éloigner des agglomérations.

Nous la quittons au niveau de St Germain-Sur-Ecole pour arriver directement sur les petites routes de campagnes.
Au bout de quelques kilomètres, le froid (1,5°C au départ) commence à piquer les jambes et les mains de ceux qui ne sont pas suffisamment équipés et le brouillard forme de la buée sur les visières … mais nous nous disons que nous sommes fiers d’être des « roule toujours » et d’appartenir à un groupe où règne la cohésion.  

C’est beau toutes ces belles pensées  mais il caille quand même et la pause du matin était la bien venue, nous avons pu nous y réchauffer et boire un café  (pendant que les autochtones étaient au Ricard et aux ballons de rouge ).

Bien réchauffés, nous avons pu continuer la balade, sous des rayons de soleil et sans brouillard, en direction d’un spot de virages où ceux qui le voulaient, pouvaient travailler les trajectoires de sécurité encadrés par un moniteur et des aides-moniteurs.

Ooops, nous avons pris un peu de retard et il nous faut rejoindre la cafeteria d’Étampes où nous avons d’autres participants qui nous attendent pour déjeuner.

C’est dans la bonne humeur et la franche rigolade que nous passons la pause déjeuner.

Il est heure de reprendre la route et il ne faut pas trainer car une boucle de 120 km pour le premier groupe et 130 km pour le second nous attend. D’autant plus que les groupes se voient gonflés 3 équipages supplémentaires.

La matinée ayant permis à chacun de prendre ses marques, nous élevons légèrement le rythme sous un beau soleil. Les virolos et les paysages bucoliques nous font oublier les kilomètres qui passent.
Le second groupe en a même oublié (certains diront « loupé » ) la pause de l’après midi.

Mais tous, nous nous retrouverons, à la nuit tombante, Aux Ulis comme prévu où certains continuerons à discuter un petit moment avant que des petits groupes se forment pour que chacun regagne son domicile.

Je tiens à féliciter tout particulièrement nos jeunes permis et nos deux 125cc car rouler dans ces conditions (200 km, 1,5°C et brouillard) n’est pas donner à tout le monde. 

Maxime

Laisser une réponse