Flux
Articles
Commentaires

Facebook profile

Voici le premier compte rendu du dernier CPM : maniabilité lente, merci Daniel pour ta plume !

 

En tant que nouveau Casimir c’est mon premier CR du CPM7 maniabilité lente. Nous avons, Sabine et
moi, été déclarés les heureux gagnants, par William, et donc le droit de vous faire un récit de cette
journée.
Tout a bien commencé, retour de vacances, temps idéal, moto reposée enfin bref tous les critères
d’une superbe journée.
J’arrive tranquille à l’heure et je vois déjà l’équipe en pleine préparation des ateliers. Tiens !! Ça me
rappelle quelque chose… le permis bien sûr et ces épreuves de lent mais aujourd’hui c’est plus
détendu tout le monde y met du sien pour que cette journée soit agréable et se déroule dans la
bonne humeur, n’empêche que les plots et les piquets ça laisse des traces.
Thibault nous présente le programme du jour, 2 niveaux visa 0 et visa 1, trois ateliers et bien sur le
but de la journée point de patinage à fond et le regard. C’est partit pour la matinée, chaque groupe
rejoint son atelier et mon groupe commence par l’escargot. Ça se passe bien pour certains moins
bien pour d’autres dont je fais partie j’ai même couché la Pan mais les conseils prodigués par William
et Anne permettent de repartir à chaque fois motivé.
Point de patinage, point de patinage, point de patinage, tel était la devise du jour.
Nouvel atelier cette fois c’est l’ovale ou le 8. Toujours la même devise « point de patinage » en ligne
de mire, la moto accepte ce régime et je commence à maîtriser ce que l’on appelle le point de
patinage (lol).
La matinée passe vite et l’on ne s’ennuie pas, c’est l’heure de la pause déjeuner tout le monde se
dirige vers le Flunch. C’est encore calme à l’intérieur mais quand une cinquantaine de motards
débarque, pose les casques alignés sur une grande table, les regards commencent à se détourner. Bien
entendu ce n’est pas un repas gargantuesque mais plutôt raisonnable pour ne pas avoir envie de
siester l’après-midi.
Retour au centre d’examen de Villabé, les groupes se reforment à l’identique, on ne change pas des
équipes qui gagnent. Nouveaux ateliers, je me retrouve sur celui que j’appelle le slalom, ne me
rappelant plus le nom exact, mais celui où il y a les piquets et les plots ! Comme il semblait facile
Adrien a rajouté 2 plots entre deux portions de piquets histoire de pigmenter le parcours. Après
plusieurs passages je tombe pour la seconde fois la Pan, d’où ce CR.
Malgré toute une journée de point de patinage la Pan n’est pas tombée en panne mais j’ai par deux
fois tombé la Pan..
Je ressors de cette journée bien éprouvé physiquement et j’ai appris beaucoup de choses que je vais
m’efforcer à mettre en pratique régulièrement. Ne voulant oublier personnes, je vous remercie tous
pour vos bons conseils et au 17 pour une nouvelle aventure.

DanPan le néo Casimir

Laisser une réponse