Flux
Articles
Commentaires

Facebook profile

J’ai oublié mon petit sac rose avec mon cahier KTM dans la salle CACAO, j’ai donc le plaisir de réaliser mon premier CR en tant que nouveau CASIMIR.

 

Je dois vous avouer que le réveil le dimanche, jour de CPM, est toujours un peu particulier. L’équipement a été préparé la veille, la moto a été vérifiée et tout est prêt pour le départ le lendemain matin.

Ce dimanche 6 Janvier, rien de tout ça, je m’imagine au chaud dans ma voiture .

Et tout d’un coup devant mon café accompagné de ma femme, une réflexion d’une vérité intense :

 » Quoi ?!? Tu viens au CPM en voiture, mais c’est la deuxième fois ! tu as le droit ? C’est autorisé ? Ton association de moto c’est pour conduire en Voiture ?!? »

Collé au mur devant cette réalité criante,

J’ai donc indiqué qu’il s’agissait d’une journée consacrée aux  Premiers Gestes de Secours, le sujet était très sérieux …

Je ne vous raconte pas lorsque j’ai expliqué le déroulement de la journée notamment le RCP !

🙂

 

Bref !

Me voici donc dans la salle CACAO, arrivé quelque peu en retard,

Je souhaite rapidement une bonne année à quelques CASIMIRS présents au coin Café. J’en profite pour m’excuser et vous souhaiter une très bonne et heureuse année 2019, qu’elle vous apporte des virages dans un ciel ensoleillé, une tenue du quinconce au millimètre et surtout de la santé et du bonheur !

 

Maintenant place au CPM !

 

Une présentation sur les normes des différents équipements dont les Dorsales, les AirBags, les bottes est effectuée avec Brio.

Je retiens que les équipements peuvent être homologués avec un niveau 2, protection maximale , mais il faut être attentif durant l’achat puisque nos vendeurs préférés n’ont peut-être pas le même objectif que nous !

Nous passons  à la Théorie sur les Premiers Gestes de Secours ,

avec le PAS

P – Protéger

A – Alerter

S – Secourir

 

Il faut se Protéger mais aussi protéger l’accident pour éviter le sur-accident  et protéger également les curieux.

L’idée est de garer son véhicule afin de permettre aux usagers de la route d’être prévenus de l’accident mais aussi de pouvoir laisser les véhicules de secours se garer au plus près de l’accident. [ 50 mètre après l’accident par exemple ]

Le A pour Alerter ,

Voici les N°

  • 18 les Pompiers
  • 15 le SAMU
  • 112 : numéro d’appel des urgences en Europe

Le but est de donner le maximum d’informations sur l’accident  :

Sa localisation

La présence ou non de matières dangereuses

Le nombre de victimes

 

Le S pour Secourir ,

 

  1. Il nous faut vérifier si la victime est consciente .

 

Vous devez lui demander par exemple si elle entend

  • Posez-lui des questions simples,
  • Prenez-lui la main

« Madame, Monsieur, Vous m’entendez ? Si vous m’entendez, clignez des yeux, serrez ma main ! »

Absence de réaction et de réponse ==> LA PERSONNE EST INCONSCIENTE

 

  1. Allonger la personne

 

  1. Vérifier si la victime saigne  [ Je ne peux pas m’empêcher de voir Antoine et Domi passer à l’inspection méthodique de Rosko ], le coup, le ventre, le bassin, les jambes, les pieds …..

Si OUI , il faut « boucher la plaie » .

Une fois la plaie bouchée, on peut maintenant vérifier si la personne respire.

 

  1. La victime ne saigne pas ou plus, la personne ventile-t-elle ? [ Cas d’une personne inconsciente  ]

Libérez les voies aériennes

– Placez la paume d’une main sur le front de la victime

– Placez 2 ou 3 doigts de l’autre main sous la pointe du menton en prenant appui sur l’os

– Basculez doucement la tête de la victime en arrière en appuyant sur le front et en élevant le menton

Image en ligne

Cette technique a pour but de décoller la langue et de permettre le passage de l’air

Appréciez la respiration en 10 secondes maximum

– Maintenez le menton surélevé

– Penchez-vous sur la victime oreille et joue au-dessus de sa bouche et de son nez, en

  • regardant si la poitrine et le ventre se soulèvent
  • écoutant s’il y a des sons provoqués par la respiration
  • sentant un éventuel flux d’air à l’expiration

Image en ligne

 

 

Si la victime ne ventile pas,

UNE VICTIME QUI EST INCONSCIENTE ET QUI NE RESPIRE PAS EST EN ARRÊT CARDIAQUE

Il faut pratiquer le RCP : Réanimation Cardio-Pulmonaire.

Une fois la réanimation commencée, elle ne s’arrêtera qu’une fois la reprise en main par les secouristes.

Si un DAE [ Défibrillateur Automatisé Externe ] est présent, il faut l’utiliser pour traiter les cas de défibrillation du cœur.

– Positionnez la victime sur le dos sur une surface plate, horizontale et dure

– Dénudez sa poitrine dans la mesure du possible

– Mettez-vous à genoux auprès de la victime, perpendiculairement, à hauteur du thorax

– Placez le talon d’une main au centre de la poitrine, sur la ligne médiane

Image en ligne

– Placez l’autre main au-dessus de la 1ère

Image en ligne

Gardez les bras tendus, les coudes verrouillés, les épaules positionnées au-dessus (verticale) des mains

Image en ligne

– Comprimez la poitrine de 5 à 6 cm – Relâchez immédiatement la pression

– Enchainez les compressions en maintenant une fréquence de 2 compressions par seconde

 

Le schéma sont extraits du site https://www.defibril.fr/massage-cardiaque-defibrillation-adulte-enfant-nourrisson/.

Ces différentes étapes décrites ne représentent pas l’ambiance durant la formation, malgré la gravité de la situation, nous avons énormément ri .

Une fois ce dernier atelier effectué, nous avons pu profiter de la galette offerte par la CASIM 77 pour fêter la nouvelle année !

Encore merci

C’est sur ce moment festif que le CPM se termine.

Vivement le CPM Mécanique !

A bientôt

Pierre

 

Merci pour se super CR illustré Pierre 🙂

Laisser une réponse